Nous vous rappelons gratuitement
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Diabète, deuxième partie,....

Diabète, deuxième partie,....

Le 30 septembre 2015

Quels sont les signes d'un début de diabète ?

Comme notre pancréas ne produit plus ou pas assez d'insuline, le glusose va s'accumuler dans notre corps et ce de façon élevée. Le premier signe est donc la polyurie ( production d'une quantité importante d'urines), cela est du à une augmentation du glucose au niveau rénal qui va agir un peu comme un " robinet qu'on ouvre", de plus, le fait d'uriner des quantités importantes va entrainer de la déshydratation.

De par cette élimination importante d'urines, cette dernière va entrainer avec elle des ions comme le sodium, potassium,...ce qui va causer des vomissements ainsi que des douleurs abdominales.

Les signes d'une hyperglycémie sont :

- Céphalées ( maux de tête )
- Polyurie ( uriner beaucoup )
- Polydipsie ( boire beaucoup)
- Haleine ( Odeur de pomme )

" Pourquoi faire pipi dans un petit pot lors d'une viste médicale ?"

Afin de rechercher si il y a entre autre dans les urines présence de glucose afin de dépister un "éventuel diabète".

Autre signes qui vont s'ajouter à notre polyurie est la déshysratation, c'est le polydipsie ( soif excessive) et cela est logique car nous urinons beaucoup donc notre corps doit compenser. S'ajoute une polyphagie ( exagération de l'appétit et la consommation d'aliments) car notre corps ne sait pas utiliser le glucose pourtant en surplus vu qu'il n'y a pas ou très peu d'insuline, il puisse donc dans les graisses mais " demande toujours un apport d'énérgie".

 Pour résumer, mon pancréas ne sécrète peu ou pas d'insuline, ma glycémie augmente car le glucose dans mon organisme augmente, c'est donc une HYPERGLYCEMIE ( taux sanguin de glucose/sucre trop élevé ) et donc le début d'un diabète. 

!!! Sans traitement , une hyperglycémie peut causer des altérations de conscience, perturber beaucoup de fonctions de notre corps et affecter notre fonction cardiaque,... le coma peut s'installer !!!

  

Comment agir fasse à une hyperglycémie ?

L'hypoglycémie est le plus à craindre chez un personne diabétique, néanmoins pour l'hyperglycémie une attention est à observer.

Rappelons également qu'une hyperglycémie sévère peut mener au coma !!! ( plus de 600 mg/dl de sang).

1) Rester calme

2) Prendre la glycémie avec un glucomètre si il y en a un afin de connaître la glycémie de la personne, prenez la 2 fois  car dans la précipitation, on ne la réalise pas correctement.

Appeler le :   112

 - Préciser l'adresse exacte ( bloc d'habitation, numéro,nom ).

- Expliquer que la personne ne réagit pas lorsque vous l'appeler.

- Préciser si la personne est diabétique ( pour le téléphoniste ; il engagera un SMUR ( service mobile d'urgence et de réanimation ) en appui de l'ambulance.

- Renseigner lui les chiffres du glucomètre. ( ex : 550, 600,... )

- Répeter la prise de glycémie en attendant les secours.

- Attendre les secours, en surveillant la personne, regarder ses mouvements respiratoires, parler lui.

= Le traitement sera la réhydratation combiné à une perfusion d'insuline rapide en intraveineux afin de rétablir une glycémie normal.

 

Et l'hypoglycémie ?

L'hypoglycémie est un taux sanguin de glucose trop bas ( en dessous de 80 ( mg/dl) de sang). C'est une réaction de notre corps qu'il ne faut pas négliger car il peut poser des problèmes sérieux en l'absence de traitement.

Quelle personne n'a t'elle pas resentit un jour, après une matinée de travail sans avoir déjeuner, une agressivité soudaine, une sensation de faim, voir la vue trouble et la " tête qui tourne" ? et bien voilà quelques signes d'une hypoglycémie.

En effet, le cerveau est très sensible aux modifications de la glycémie !!! Une hypoglycémie sévère en l'absence de traitement est très dangereuse pour le cerveau ( pertes de neurones).

De plus, la personne qui fera régulièrement des hypoglycémies va abaisser son seuil de tolérance, ce qui revient à dire qu'elle resentira plus tardivement les effets de l'hypoglycémie !!!

Les signes d'une hypoglycémie sont :

- Pâleur
- Vue trouble
- Vertige
- Sensation de faim
- Agressivité et modifications de comportement
- Transpiration
- Tremblements
- Céphalées ( maux de tête )

 

Quels sont les causes de l'hypoglycémie ?

- Une surdose d'insuline ( patient diabétique qui se trompe de dosage).

- Surdosage d'antidiabétique oraux.

- Absence totale de collations, oublis de repas.

- Sport intensif et apport en glucose faible.

- Vomissements.

- Alcool ( l'alcool est hypoglycémiant et de plus déshydrate).

- Une alimentation trop sucrée associé à un sport trop intensif peut également causer une hypoglycémie  par une sécrétion trop importante d'insuline sur une alimentation trop sucrée et l'effort intensif.

3 Cas de figures :

a) La glycémie est comprise entre 80 et 120 mg/dl de sang = tout est normal

b) La glycémie est supérieur à 120 mg/dl de sang =  Hyperglycémie ; il faudra adapter la dose d'insuline et / ou surveiller l'état de santé.

c) La glycémie est inférieure à 80 mg/dl de sang = Hypoglycémie ; il faudra resucré la personne  afin de rétablir une glycémie normal car rappelons le l'hypoglycémie est néfaste pour le cerveau.

  

Comment agir fasse à une hypoglycémie ?

1) Rester calme , cela ne sert à rien de paniquer !!! le traitement est simple et la situation est réversible dans la majorité des cas.

2) Prendre la glycémie avec un glucomètre si il y en a un afin de connaître la glycémie de la personne, prenez la 2 fois  car dans la précipitation, on ne la réalise pas correctement.

!!! SI LA PERSONNE EST INCONSCIENTE, NE RIEN LUI DONNER !!! Car risque de fausses déglutition et d'obstruction.

Appeler le :   112

- Préciser l'adresse exacte ( bloc d'habitation, numéro,nom ).

- Expliquer que la personne ne réagit pas lorsque vous l'appeler.

- Préciser si la personne est diabétique ( pour le téléphoniste ; il engagera un SMUR ( service mobile d'urgence et de réanimation ) en appui de l'ambulance.

- Renseigner lui les chiffres du glucomètre. ( ex : 45,50 ,... )

= le traitement sera un resucrage en intra-veineux .

3) Resucré la personne avec en première intention

                   a) Les liquides ( Coca, jus de fruits, grenadine,...)

    En deuxième intention :

                   b) Les semi-liquides ( compotes, confitures,...)

    En dernière intention :

                   c) Les solides ( morceau de sucre, biscuits, tartines,... )

4) Surveiller la reprise de conscience de la personne ; " cette dernière va se demander ce qu'il s'est passé car elles gardent très rarement un souvenir de leurs malaises."

"Il est important de rassurer la personne car pour beaucoup de patients diabétiques l'hypoglycémie est une crainte"

5) Etre vu par votre médecin traitant ou diabétologue.

Remarque : Il est préférable d'être vu par un diabétologue, ce dernier connaît votre traitement et est spécialisé dans votre maladie.

Les problèmes de glycémie sont comparables à une "balance", trop de poids d'un coté, çà ne vas pas et trop peu, çà ne vas pas non plus = c'est donc une question d'équilibre,...

Vous en savez donc un peu plus sur cette maladie, d'autres sujets comme la prise de glycémie, le diabète gestationnel viendront le jour prochainementsur notre site.

AISEAU-NURSING reste à votre disposition au 0478/48.10.56 et 0499/25.84.78 pour les soins à domicile dans la région de Charleroi et de Sambreville.

A très bientôt.

 

 

 

c